Conseils d’entretien

Pour toutes les fibres teintes il est plus que recommander un séchage naturel et à l’ombre.

Les matières non teintes :

Entretien de la toile de lin non teinte : lavage à 40° , repassage : 2 points, sèche-linge autorisé, en mode très doux, même s’il est préférable de la laisser sécher à l’air libre.

Entretient de la toile de chanvre non teinte : machine à laver à 40°, repassage : 3 points, sèche-linge autorisé, même s’il est préférable de la laisser sécher à l’air libre.

Votre linge en lin et en chanvre repassé présente un effet lisse et plat. Vous pouvez aussi le laisser sécher et l’utiliser tel quel, il présentera un effet brut et sauvage qui apportera une note de charme et d’authenticité. 

Les matières aux couleurs sauvages

Pour les produits teintés aux plantes il est important de respecter certaines règles pour leur entretien, de façon à les garder le plus longtemps possible.

On nous demande souvent, à nous teinturières, si les teintures végétales sont durables, la réponse est “oui”, à condition d’en prendre soin  ! Si beaucoup de teintes sont solides, cela n’empêche pas les ultra-violets altèrent les teintes dans le temps. Nous vous conseillons de garder vos produits teintés à l’abri de la lumière du soleil quand vous ne vous en servez pas, au fil des années.

Les tissus teintés par mes soins passent en machine pour leur rinçage final, vous pouvez donc les laver en machine, sans détergents chimiques, avec un essorage léger voire mieux encore sans essorage. Faites sécher à l’ombre !

Les règles de base à respecter : pas de détergents synthétiques, pas de lavage en machine, pas d’assouplissant synthétique, pas de séchage en plein soleil ou, pire, en sèche-linge !

Le vinaigre blanc (à raison d’une ou deux cuillères à soupe pour deux litres d’eau environ) va assouplir votre linge si vous le trouvez un peu rêche. Ne pas utiliser de vinaigre pour les produits teintés avec de la cochenille. Ne laissez pas tremper trop longtemps et rincez très soigneusement ensuite.

Les teintures végétales peuvent dégorger légèrement au premier lavage, notamment certaines couleurs riches comme la garance, l’indigo ou la cochenille. Cela tout à fait normal et n’influence pas la qualité ou la durabilité de la teinture. L’indigo très foncé ou la garance riche peuvent aussi déteindre un peu sur les doigts et sur vos outils (tablettes, aiguilles, etc) pendant que vous travaillez la laine ou la soie.

Les teintures végétales ne “déteignent” pas au sens moderne du terme ! Les conditions très rigoureuses dans lesquelles elles sont fixées sur les fibres à l’atelier sont très précis et dépendent de la plante et de la recette utilisée, il serait étonnant que ces conditions se reproduisent dans votre cuve de lavage…

En cas de taches tenaces sur un textile teinté végétal, nous vous conseillons de faire un essai sur une portion peu visible avant d’utiliser tout produit détachant, en évitant les produits synthétiques. Le savon de Marseille naturel sans produits ajoutés ou même un shampoing doux et neutre présentent généralement les meilleures solutions pour laver vos textiles.

Et pour plus d’information, je vous renvoie à l’article de ma collègue Vanessa de l’Atelier de Micky :
Teintures naturelles et Tissages aux tablettes